UBC Theses and Dissertations

UBC Theses Logo

UBC Theses and Dissertations

L'ecole de Quebec et l'influence francaise Arnold, Ivor Adolphe

Abstract

Cette thèse a pour but l'examen des influences de la poésie française sur la poésie canadienne-française entre 1850 et 1895, dates qui représentent la période de l'essor de la poésie romantique à Québec. Puisque le romantisme au Canada a été traité en profondeur, cette étude vise plutôt a faire ressortir l'influence d’autres mouvements importants en France à cette époque. Le premier chapitre examine le milieu d'où jaillit l'Ecole de Québec pour établir dans quelle mesure les conditions économiques, politiques et commerciales tendaient à décourager l’épanouissement d'une littérature indigène et à rendre l'influence, une fois accessible, des lettres françaises d'autant plus inévitable. Bien qu’il soit nécessaire des l'abord d’établir cette accessibilité, le procédé principal de cette étude consiste en l'examen de l'évidence interne des influences françaises dans les écrits des poètes les plus importants pour le développement de la poésie canadienne-française vers l'autonomie. Cet examen cherche à préciser non seulement les sources en soi mais aussi leur caractère, leur étendue, et leur prédominance relative vis-à-vis de l'originalité créatrice dans ces écrits. Il est impossible de ne pas reconnaître l’importance des emprunts conscients et voulus, puisés dans le fond d'un tel poète français, surtout dans le cas dfun grand nombre d’imitations qui font partie de l'oeuvre canadienne-française a ses debuts. Mais, croyant avec G. Bessette (Les Images en Poésie Canadienne-française) que les emprunts inconscients, automatiques, sont les plus signifiants pour l’investigateur de sources, l'auteur de cette étude s'appuie sur l'analyse objective de la forme - lexique, images, prosodie - pour mettre en relief les inspirations profondes qui influèrent sur la poesie de l'Ecole de Québec. Cette thèse affirme, selon le témoignage de la poésie d’Octave Crémazie, Pamphile Lemay et Nérée Beauchemin, l'éclectisme répandu de la poésie canadienne au xixe siècle, un éclectisme qui, malgré la ténacité de l'école romantique, fit appel aux precédés poétiques des mouvements parnassien et post-parnassien dans une mesure jusqu'ici négligée.

Item Media

Item Citations and Data

Rights

For non-commercial purposes only, such as research, private study and education. Additional conditions apply, see Terms of Use https://open.library.ubc.ca/terms_of_use.

Usage Statistics