UBC Theses and Dissertations

UBC Theses Logo

UBC Theses and Dissertations

Quatre ecrivains venus de France au debut du XXe siecle: une interpretation nouvelle de la nature canadienne Luethy, Ivor Charles Edward

Abstract

De tous les genres littéraires le roman était le moins en faveur chez les écrivains du Canada Français au XIXe siècle. Le manque de métier de ces écrivains et leur incapacité à observer et à analyser les caractères expliquent sans doute cette étrange lacune. Les premiers romans contenaient surtout des légendes, des rapports historiques mêlés d'études de moeurs indiennes. L'exploitation de la veine d'aventure étant toujours le point de départ de toute littérature naissante, le roman canadien-francais s’était tourné vers la véritable aventure du Canada, c'est-à-dire la colonisation. Les thèmes en étaient l’attachement au sol, l’exploitation et le patriotisme. Mais la présentation était primitive. En 1914 "Le Temps" publie Maria Chapdelaine de Louis Hémon. Cette oeuvre a donné le ton à bien des romanciers canadiens-français, qui ont trouvé chez un écrivain venu de France les éléments qui leur manquaient, c'est-à-dire une technique, un style, l'observation exacte et l'analyse des caractères. Ce chef-d'oeuvre de Louis Hémon contient un thème important, celui de la lutte de l'homme contre la nature. Ce thème se trouve aussi dans les oeuvres de trois autres écrivains: Marie Le Franc, Georges Bugnet et Maurice Constantin-Weyer, tous arrivés de France au début du vingtième siècle. Cette thèse se propose d'etudier l'homme et la nature à travers les oeuvres de ces quatre écrivains français, et les éléments nouveaux qu'ils ont apportés à la littérature du Canada Français.

Item Media

Item Citations and Data

Rights

For non-commercial purposes only, such as research, private study and education. Additional conditions apply, see Terms of Use https://open.library.ubc.ca/terms_of_use.

Usage Statistics