UBC Theses and Dissertations

UBC Theses Logo

UBC Theses and Dissertations

Examen de quelques aspects sociaux du seizieme siecle dans l'oeuvre de Noel du Fail. Huni, Aline Lucie

Abstract

Noël du Fail gentilhomme breton, magistrat et conteur du seizième siècle, écrivait, dit-il, pour se détendre et pour amuser ses lecteurs. Pourtant l'élément didactique tient une grande place parmi ses contes gaulois. Dans ses trois oeuvres littéraires, Propos Rustiques (1547), Baliverneries d'Eutrapel (1548), et Contes et Discours d'Eutrapel (1585), l'auteur revient à des thèmes qui lui sont chers. Il éprouve un regret profond du passé, âge doré des moeurs simples et de l'ordre social. Par contraste, il déplore les changements qu'apporte le présent: mouvement des classes tel que celui de la bourgeoisie qui empiète sur les privilèges jusque-là exclusifs à la noblesse; les gens adoptent des maniérismes qui nuisent à leur "bon naturel", et suivent les fadaises étrangères qui détruisent le sérieux caractère frangais. En regardant autour de lui, l'auteur remarque la détérioration des moeurs—surtout dans les villes, source et centre de corruption. Toutefois il se console en trouvant la simplicité et le bon sens d'autrefois chez les campagnards, d'où son éloge des champs et sa recommandation d'un retour à la vie champêtre. S'il insiste tellement sur les vertus du passé et de la vie campagnarde, c'est parce qu'il trouve dans ces deux domaines la stabilité sociale qu'il recherche. D'esprit conservateur, l'auteur déteste le bouleversement des classes causé par les nouveaux développements économiques. De naissance noble, il veut garder la supériorité sociale de sa classe et son conseil pour la situatiation des classes est: chacun à sa place! Dans toutes ses considérations sociales l'auteur montre un grand souci moral. A tous ceux qui, par leur situation sociale— nobles, prêtres, juristes—ont de l'influence sur le peuple, il conseille de donner le bon exemple de vertu, de travail, de justice et d'honnêteté. Tous les "grands" ont une responsabilité morale et sociale envers le peuple. Son idéal de la société est une chimère patriarcale, dans laquelle chacun aurait une haute conscience morale. II condamne les vices et la corruption dans tous les domaines—surtout dans ceux de la magistrature et de la prêtrise. En cours de route, du Fail participe à la querelle des femmes. Bien que parfois il prenne position dans le camp des antiféministes pour dénigrer les défauts de la femme, son attitude générale est celle de libéralité. Il recommande la confiance et l'égalité dans le mariage et donne une place importante à la femme en tant que partenaire de l'homme. A deux ils doivent construire une vie vertueuse selon les recommendations de l'Evangile. Par l'importance qu'il donne au mariage comme lien social et chrétien, du Fail rompt complètement avec la tradition gauloise des conteurs de son époque et prend position avec les humanistes éclairés de tous temps. Conscient de l'état dégénéré de la société, notre auteur veut aller au fond du problème et réformer la nature de l'homme qui a été corrompu par son milieu. Les doctrines de l'Evangile servent de base à ses revendications de réforme et garantissent le bonheur de l'homme. Dans l'étude qui suit, nous constaterons que la morale est le fond meme de sa satire sociale. De nature profondément rustique, Noël du Fail aspire à la simplicité et à la droiture chez l'homme. Ses suggestions de réforme sociale sont presque naïves par leur portée pratique et leur simplicité directe.

Item Media

Item Citations and Data

License

For non-commercial purposes only, such as research, private study and education. Additional conditions apply, see Terms of Use https://open.library.ubc.ca/terms_of_use.

Usage Statistics