UBC Theses and Dissertations

UBC Theses Logo

UBC Theses and Dissertations

Structure socio-culturelle et rapports de domination chez les Indiens Tutchone septentrionaux du Yukon au dix-neuvieme siecle Legros, Dominique

Abstract

La société tutchone (Yukon) du XIXe siècle reposait sur une économie de chasse, pêche et cueillette des plus élémentaires. Pourtant, selon la tradition orale autochtone contemporaine, elle connaissait une fprme de stratification avec division de la population en gens riches; pauvres et esclaves; un fait très rare dans les sociétés de ce genre. Ces données conduisent à s'interroger sur deux plans. D'une part, les rapports de domination/subordination évoqués ont-ils vraiment existes? Peut-on reconstituer l'ensemble de l'organisation socio-culturelle d'alors? D'autre part,ssi oui, comment s'explique le fait que certaines familles parvenaient à s'enrichir et à prendre quelques Tutchone en esclavage? Les chapitres II à VII sont consacrés aux premières interrogations. Ils montrent que les oui-dire des Tutchone contemporains correspondent sans aucun doute possible à des faits réels et qu'il est possible de reconstituer l'organisation socio-culturelle en s'aidant des connaissances des Tutchone et des données fournies par les premiers explorateurs blancs. Le chapitre VIII est consacré à la deuxième question. L'explication proposée est la suivante. Le mariage entre cousins germains croisés bilatéraux répété génération après génération produisait des ensembles pourvus d'emblée d'une forte cohésion. Par contre, le mariage entre simples cousins classificatoires croisés bilatéraux produisait des ensembles hétérogènes peu capables d'agir en commun. La possibilité de rapports de domination/subordination entre Tutchone provenait de cette dichotomie. Les ensembles rendus fortement cohésifs par la pratique du mariage entre cousins germains croisés détenaient le pouvoir de contraindre par la force les membres des ensembles humains désintégrés, en tant que groupes, par des unions entre cousins croisés classificatoires. Les ensembles cohésifs se servaient de cette marge de manoeuvre pour mettre en esclavage les Tutchone les plus isolés sur le plan social, pour s'arroger le contrôle du commerce et des zones écologiques, les meilleures.

Item Media

Item Citations and Data

License

For non-commercial purposes only, such as research, private study and education. Additional conditions apply, see Terms of Use https://open.library.ubc.ca/terms_of_use.

Usage Statistics