UBC Theses and Dissertations

UBC Theses Logo

UBC Theses and Dissertations

Sous le signe de la croix : un messianisme en mutation chez Andre Brochu, Hubert Aquin et Victor-Levy Beaulieu Nobell, Natasha Karin

Abstract

Depuis la plantation de Ia croix a Gaspé par Jacques Cartier en 1534, acte fondateur du Canada francais en tant que colonie francaise et catholique, le symbole de Ia croix est devenu un référent identitaire québécois, évocateur de tout un contexte historique, religieux et socioculturel. Tout en interrogeant l’arrière-plan socioculturel et tenant compte de Ia profondeur historique du patnmoine religieux québécois, les trois éléments sur lesquels se fonde ma recherche sont la representation de la croix, l’héritage de l’idéologie messianique et sa transformation dans l’espace de l’imaginaire romanesque québécois contemporain. La démarche que j ‘entreprends vise 1’ analyse détaillée de la portée symbolique, sémantique et rhétorique de Ia thématisation de Ia croix soigneusement mise en jeu dans trois romans parus après 1960: La Croix du Nord d’André Brochu (1991), Neige noire de Hubert Aquin (1974) et Don Quichotte de la démanche de Victor-Levy Beaulieu (1974). L’objet de ma these se situe au cceur des relations qu’entretiennent la société, le discours religieux et la littérature, et mon enquête découle d’abord d’une question: pourquoi le symbole de Ia croix continue-t-il a surgir dans la production littéraire d’une société séculière? Mon hypothêse générale est de postuler que le discours religieux, a travers une mutation des formes, n’a pas été évacué du roman québécois actuel, ni n’a simplement été réduit a un statut périphérique sans signification autre qu’ironique, mais qu’il est resté actif et influent, parfois latent et parfois manifeste, en tant que sous-texte ou sous-discours. L’hypothèse d’interprétation mise ici a l’épreuve repose sur quelques grandes réflexions actuelles sur le phénomène du messianisme, en particulier celles de Giorgio Agamben présentées dans Le Temps qui reste, ainsi que sur les travaux fondamentaux de Walter Benjamin et de Gershom Scholem. A travers l’étude du motif cruciforme, je propose une relecture du roman québécois a la lumière de la transmutation du discours messianique, et je postule que le souverainisme québécois du vingtième siècle se traduit sur le plan culturel en messianisme littéraire; autrement dit, la these indépendantiste serait a la base de l’élaboration d’une littérature québécoise nationale, laquelle aurait trouvé son refuge dans le temps messianique.

Item Citations and Data

License

Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International

Usage Statistics