UBC Theses and Dissertations

UBC Theses Logo

UBC Theses and Dissertations

L'écriture de l'amour et l'amour de l'écriture: le genre épistolaire amoureux chez Cyrano de Bergerac et Guilleragues Godin, Mireille

Abstract

La fondation de l’Académie française en 1635 a donné lieu à d’intéressants développements en ce qui concerne la littérature et l’écriture au XVIIe siècle. C’est cet intérêt pour l’exploration de la langue et des limites de celle-ci qui formera l’objectif de cet ouvrage. Nous allons voir comment Cyrano de Bergerac et Guilleragues sont parvenus à pousser et exploiter les limites de la langue française pour insérer dans leurs recueils de lettres d’amour respectifs des figures de style et de rhétorique qui expriment à la fois le sentiment amoureux et des opinions voilées. Les deux auteurs utilisent la lettre d’amour pour révéler de façon dissimulée leur intérêts respectifs pour de tels thèmes que la guerre, la religion, la vie politique et la science. Nous allons aussi explorer les stratégies d’écriture employées par les auteurs telles que le cynisme, le monologue et la rétrospective nécessaires à la manipulation de la parole écrite afin d’insérer le double-sens dans le texte. Les thèmes et les stratégies d’écriture se chevauchent habituellement dans les lettres pour former un corpus hétérogène chez les deux auteurs. Nous allons porter un intérêt particulier au développement de ces catégories de lettres du point de vue féminin dans le corpus de Guilleragues et du point de vue masculin dans le corpus de Cyrano de Bergerac, tout en gardant à l’idée que l’aspect fictif du recueil de Guilleragues exprime souvent des essentialismes populaires de l’époque en ce qui concerne le point de vue féminin pour les comparer avec le point de vue masculin développé par Cyrano de Bergerac.

Item Media

Item Citations and Data

License

Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International

Usage Statistics