UBC Graduate Research

L'effect du système 1-2-3 sur la quantité de Français parlé Laub, Stephanie Angelica

Abstract

À l'aide d'un système de points basé sur l'auto-évaluation des élèves, j'aimerais augumenter le niveau de français parlé chez les élèves dan la salle de classe d'immersion française. Les questions suivantes vont guider cette étude: 1) Comment augumenter au maximum la quantité de français parlé en classe d'immersion au secondaire? 2) Faut-il, même au secondaire, mettre en place un système pour que les élèves parlent français en classe? 3) Ce système devient-il intérorisé à un moment donné ou doit-il durer toute l'année? 4) Est-ce que le système fonctionne mieux si les élèves participent au développement des critères? 5) Prendront-ils un rôle plus actif en s'auto-évaluant et en tenant un registre de leurs résultats? Alors l'idée principale du project est de voir s'il y a une façon d'augmenter la quantité de français parlé en classe d'immersion en utilisant un système d'auto-evaluation où les élèves sont responsables de tenir un registre de leurs résultats. Le projet sera mené avec trois classes de français-langue en dixème année et une classe d'humanité en huitième qui créeront des critères spécifiques pour auto-évaluer le français parlé dan la salle de classe. J'utiliserai des activités de mise en marche pour mieux se connaïtre mes élèves. J'emploierai ces activités pour essayer de motiver les élèves à parler en français, avec des questionnaires et grilles d'évaluation pour déterminer les résultats.

Item Media

Item Citations and Data

License

Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.5 Canada

Usage Statistics